Issue d'un CLM

Retraite des professeurs de l'enseignement privé
Béatrice1324
Messages : 2
Enregistré le : jeu. 07 déc. 2023 15:36

Issue d'un CLM

Message non lu par Béatrice1324 »

Bonjour,

Actuellement en CLM, depuis 2 ans, et atteinte d'une maladie chronique handicapante, je ne pourrai sans doute pas reprendre mes fonctions d'enseignante en Français en lycée privé à l'issue des 3 ans.

Je me renseigne à l’avance car la situation me préoccupe beaucoup.

Selon les médecins, mon état nécessite d’utiliser les 3 ans de CLM.

Je souhaiterais tout de même travailler dans le futur car j'ai 44 ans et je m'intéresse au reclassement, qui est une des issues proposées avec la retraite pour invalidité et la disponibilité pour raison de santé, sur les documents qui m'ont été fournis par le rectorat.

Le rectorat m'a aussi indiqué que dans les établissements privés sous contrat, le reclassement peut se faire uniquement sur un poste de professeur documentaliste.

Comment se termine un CLM svp ? Va-t-on me laisser le choix entre les 3 possibilités ? Y a-t-il bien un entretien avec un médecin expert ?

Le rectorat m’a également informé que je pouvais demander un reclassement, mais qu’il y avait un gros risque, si je suis déclarée inapte à toutes fonctions, d’être licenciée.

Mieux vaut-il demander le reclassement pendant le CLM ? ou attendre qu’on me le propose, si toutefois il est proposé en fin de CLM ?

Y a-t-il d’autres possibilités de reclassement dans le diocèse qui ne seraient pas connues du rectorat ?

Je vous remercie par avance pour votre aide.

Bien cordialement

Béatrice
Bernard
Messages : 1906
Enregistré le : dim. 10 mai 2009 12:43

Re: Issue d'un CLM

Message non lu par Bernard »

par Béatrice1324 » ven. 08 déc. 2023 10:17

Bonjour,

Actuellement en CLM, depuis 2 ans, et atteinte d'une maladie chronique handicapante, je ne pourrai sans doute pas reprendre mes fonctions d'enseignante en Français en lycée privé à l'issue des 3 ans.

Je me renseigne à l’avance car la situation me préoccupe beaucoup.

Selon les médecins, mon état nécessite d’utiliser les 3 ans de CLM.

Je souhaiterais tout de même travailler dans le futur car j'ai 44 ans et je m'intéresse au reclassement, qui est une des issues proposées avec la retraite pour invalidité et la disponibilité pour raison de santé, sur les documents qui m'ont été fournis par le rectorat.

Le rectorat m'a aussi indiqué que dans les établissements privés sous contrat, le reclassement peut se faire uniquement sur un poste de professeur documentaliste.

Comment se termine un CLM svp ? Va-t-on me laisser le choix entre les 3 possibilités ? Y a-t-il bien un entretien avec un médecin expert ?

Le rectorat m’a également informé que je pouvais demander un reclassement, mais qu’il y avait un gros risque, si je suis déclarée inapte à toutes fonctions, d’être licenciée.

Mieux vaut-il demander le reclassement pendant le CLM ? ou attendre qu’on me le propose, si toutefois il est proposé en fin de CLM ?

Y a-t-il d’autres possibilités de reclassement dans le diocèse qui ne seraient pas connues du rectorat ?

Je vous remercie par avance pour votre aide.

Bien cordialement

Béatrice
Bonjour Béatrice,

Vous êtes en CLM depuis 2 ans, il vous reste un an avant l'expiration de vos droits. Je rejoins l'avis des médecins en vous conseillant d'aller jusqu'au terme de votre CLM.

Le Rectorat est dans l'obligation de vous proposer diverses solutions dont le reclassement mais, dans l'enseignement privé, le reclassement est quasiment impossible, faute de postes. Que vous reste-t-il ?
1- La retraite pour invalidité. Le RETREP vous prend en charge jusqu'à 62 ans en vous versant une retraite calculée en fonction des droits acquis dans l'enseignement privé. L'organisme de prévoyance complète à hauteur de 95 % du salaire net de référence.
2- Demander une disponibilité pour raison de santé. Durant cette disponibilité, vous pouvez reprendre une autre activité compatible avec votre étant de santé. Cette possibilité convient plutôt aux personnes susceptibles de voir leur état de santé s'améliorer et ainsi de pouvoir un jour reprendre l'enseignement.

Atteinte d'une maladie chronique invalidante, choisir cette deuxième solution c'est prendre un risque pour votre avenir. Je pense qu'il est préférable pour vous de demander la retraite pour invalidité. Vos revenus seront assurés jusqu'à votre retraite que vous prendrez au RGSS à 62 ans et non à l'âge légal (64 ans). Vous pourrez reprendre une activité salariée ou non salariée (créer son entreprise par exemple) sans remettre en question la retraite octroyée par le RETREP qui continuera de vous être versée intégralement. Toutefois, les indemnités de prévoyance seront réduites voire suspendues dans le cas où votre retraite + la rémunération de la nouvelle activité dépassent 100 % du salaire net de référence.

A vous de prendre la décision qui vous paraît la meilleure.

Cordialement.
Bernard
Béatrice1324
Messages : 2
Enregistré le : jeu. 07 déc. 2023 15:36

Re: Issue d'un CLM

Message non lu par Béatrice1324 »

Bonjour Bernard,

Je vous remercie pour votre réponse et pour vos conseils

Cordialement

Béatrice
Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Ahrefs [Bot], Semrush [Bot] et 1 invité