Epuisée même avec un mi-temps d'enseignement : solution ?

Retraite des professeurs de l'enseignement privé
Sobega
Messages : 5
Enregistré le : lun. 27 sept. 2021 15:57

Epuisée même avec un mi-temps d'enseignement : solution ?

Message non lu par Sobega »

Bonjour j'ai 46 ans je suis enseignante en école primaire dans le privé. Je travaille à mi-temps car je m'occupe en parallèle de mes 2 enfants qui souffrent d'une maladie génétique. Aujourd'hui je n'arrive plus à tout gérer et même le mi-temps c'est trop pour moi, je suis épuisée nerveusement et j'ai trop de soucis pour parvenir à enseigner. J'ai entendu parler d'une possibilité de départ anticipé à la retraite lorsqu'on a 2 enfants handicapés mais mes enfants sont reconnus handicapés à moins de 80 % donc je ne sais pas si cela fonctionnerait et je n'arrive pas à obtenir des informations de la part de ma hiérarchie. Serait il nécessaire que je rencontre quelqu'un pour faire reconnaître mon épuisement psychologique... Qui consulter ? Merci.
Bernard
Messages : 1711
Enregistré le : dim. 10 mai 2009 12:43

Re: Epuisée même avec un mi-temps d'enseignement : solution ?

Message non lu par Bernard »

Bonjour Sobega,

Un départ anticipé est possible après 15 ans de service à condition que l'enfant soit reconnu handicapé à au moins 80 %. Ce qui ne semble pas être votre cas.
Vous êtes épuisée nerveusement, des arrêts de travail répétés sont possibles mais je ne pense pas que cela vous convienne. En revanche, peut-être pouvez-vous obtenir un congé maladie (Congé de maladie ordinaire : 1 an maxi, ou Congé de longue maladie : 3 ans maxi) qui pourrait se solder par une retraite pour inaptitude. Parlez-en à votre médecin, prenez rendez-vous avec un spécialiste, vous verrez ensuite.
Je reste à votre disposition pour vous conseiller ultérieurement.

Bien cordialement.
Sobega
Messages : 5
Enregistré le : lun. 27 sept. 2021 15:57

Re: Epuisée même avec un mi-temps d'enseignement : solution ?

Message non lu par Sobega »

Merci d'avoir pris le temps de me répondre, je ne connaissais pas le congé maladie, c'est le médecin traitant qui est censé le prescrire ?
Sobega
Messages : 5
Enregistré le : lun. 27 sept. 2021 15:57

Re: Epuisée même avec un mi-temps d'enseignement : solution ?

Message non lu par Sobega »

Mon médecin traitant est déjà très réticent pour donner une semaine d'arrêt alors un congé....je n'y crois pas.
Bernard
Messages : 1711
Enregistré le : dim. 10 mai 2009 12:43

Re: Epuisée même avec un mi-temps d'enseignement : solution ?

Message non lu par Bernard »

Une autre solution : demandez à voir le médecin du Rectorat pour lui exposer votre problème.
Sobega
Messages : 5
Enregistré le : lun. 27 sept. 2021 15:57

Re: Epuisée même avec un mi-temps d'enseignement : solution ?

Message non lu par Sobega »

J'avais déjà rencontré le médecin du rectorat il y a 5 ans pour lui exposer ce problème et il m'avait dit que je devais prendre des antidépresseurs et continuer à travailler...
Bernard
Messages : 1711
Enregistré le : dim. 10 mai 2009 12:43

Re: Epuisée même avec un mi-temps d'enseignement : solution ?

Message non lu par Bernard »

Est-il possible d'avoir de l'aide pour vos enfants afin de vous soulager un peu de la gestion du quotidien ?
Sobega
Messages : 5
Enregistré le : lun. 27 sept. 2021 15:57

Re: Epuisée même avec un mi-temps d'enseignement : solution ?

Message non lu par Sobega »

Ce n'est pas nécessaire car je gère bien tout cela je trouve l'énergie pour m'occuper de mes enfants mais je ne l'ai plus pour le travail... je ne supporte plus le bruit et je n'ai plus la patience car je suis très fatiguée et puis j'angoisse toujours à l'idée que mes enfants puissent être malades et que cela nécessite que je m'absente de mon travail car dans ce métier lorsqu'on est absente on met tout le monde dans la panade donc c'est une angoisse permanente.
FrançoiseI
Messages : 10
Enregistré le : lun. 30 août 2021 08:50

Re: Epuisée même avec un mi-temps d'enseignement : solution ?

Message non lu par FrançoiseI »

Bonjour,

Votre message m'interpelle et je suis de tout coeur avec vous.
Voici mes conseils (liés à ma propre expérience) :
- votre médecin traitant est un imbécile, qui préfère être bien vu de la Sécu que de traiter sérieusement ses patients. Celui du Rectorat, pas mieux : à fuir !
- vous n'avez pas besoin de lui pour aller voir un psychiatre. Vous êtes en souffrance et la souffrance nerveuse n'a pas à être prise à la légère.
Ce sont des spécialistes et il pourra vous prescrire un traitement et surtout vous arrêter. Vous avez droit à un congé de maladie ordinaire, puis à un congé de longue maladie et enfin de longue durée.
Le fait d'avoir obtenu ce type de congés à la demande d'un spécialiste aura plus de poids pour une éventuelle demande de retraite anticipée pour inaptitude que si c'est demandé par un généraliste.
J'ai été dans une situation similaire. Courage ! Il faut s'adresser aux bonnes personnes et n'ayez pas peur, surtout, de consulter un psy.
Si le premier ne vous convient pas, allez en voir un autre.
Je ne sais pas dans quelle région vous êtes.
Je vous conseille aussi de vous rapprocher d'un syndicat : ils sont qualifiés pour vous aider, vous accompagner.
FrançoiseI
Messages : 10
Enregistré le : lun. 30 août 2021 08:50

Re: Epuisée même avec un mi-temps d'enseignement : solution ?

Message non lu par FrançoiseI »

Le CMO ( congé de maladie ordinaire) est de 12 mois maximum, avec plein-traitement pendant 3 mois.
Au bout de 3 mois, il est préférable de faire une demande de CLM ( congé de longue maladie) : vous avez droit à 3 ans ( dans toute votre carrière).
Vous avez aussi le CLD ( congé de longue durée).

C'est facile de trouver des infos sur internet et un syndicat du privé vous guidera.

En fait, tout dépend du diagnostic du médecin spécialiste ( psy) : s'il diagnostique un épuisement nerveux conduisant à une dépression nerveuse, vous avez droit à ces congés et donc, à leur issue, à une demande de retraite anticipée ( RETREP).
Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 0 invité