Prévoyance et nouvelle activité

Retraite des professeurs de l'enseignement privé
Sibylle
Messages : 10
Enregistré le : lun. 23 janv. 2023 16:52

Prévoyance et nouvelle activité

Message non lu par Sibylle »

Bonsoir.

Après une longue errance sur le net, j'ai découvert et parcouru votre forum avec grand intérêt. Quel soulagement que de tomber sur des personnes ayant des interrogations similaires aux miennes et de savoir que d'autres sont capables d'y apporter des réponses claires et adaptées à l'enseignement privé ! Je me suis sentie moins isolée et les choses ont commencé à s'éclaircir. Merci donc d'exister !

Je viens tout récemment d'être placée en retraite pour invalidité. J'ai noté que le dossier prendrait 6 mois à 1 an pour être traité. J'essaie cependant de me projeter un peu. J'envisage de travailler, par périodes, lorsque ma santé me le permettra, afin de conserver un lien social.

Si j'ai bien compris : la prévoyance complètera donc le Retrep à hauteur de 100% du salaire actuel ... tout en ne me permettant pas de dépasser 100% du salaire actuel !
Ce n'est pas clair pour moi. Cela veut-il dire que ;
A/ [Retrep + Revenu de la nouvelle activité + Prevoyance] ne doit pas dépasser le dernier salaire ?
B/ Ou que; [Retrep + Revenu de la nouvelle activité] ne doit pas dépasser le dernier salaire (et la Prévoyance verse toujours la même prestation) ?

Concrètement : mon salaire net était de 2 200 euros. Admettons que le Retrep verse 1 200 euros (je n'ai aucune idée du montant) ...
1 200 (Retrep) + 1 000 (Prévoyance) = 2 200 (dernier salaire)
Admettons toujours que mon activité me rapporte 600 euros dans le mois. Quel mode de calcul est alors le bon ?
A/ 1 200 (Retrep) + 600 (Revenu) = 1 800 + 400 (Prévoyance réduite pour ne pas dépasser 2 200) = 2 200
B/ 1 200 (Retrep) + 600 (Revenu) = 1 800 + 1 000 (Prévoyance non réduite car Retrep + Revenu sont inférieurs à 2 200 euros) = 2 800
Bernard
Messages : 1950
Enregistré le : dim. 10 mai 2009 12:43

Re: Prévoyance et nouvelle activité

Message non lu par Bernard »

Bonjour,

La prévoyance complète à hauteur de 95 % du salaire net de référence revalorisé, et non 100 %. C'est, en cas de reprise d'une activité rémunérée, que les revenus globaux ne doivent pas dépasser 100 %, c'est à dire que la pension versée par le RETREP qui ne bouge pas + la rémunération de la nouvelle activité ne doivent pas dépasser les 100 %. Plusieurs situations peuvent se présenter :

1- Si le total( RETREP + Nouvelle rémunération) est égal ou supérieur aux 100 %, il y a suspension du versement de la prévoyance.

2- Si le total (RETREP + nouvelle rémunération est inférieur aux 100 %), la prévoyance complète juste pour atteindre les 100 %.

Financièrement, ce n'est valable que si la nouvelle rémunération est importante d'autant que, actuellement, vous ne pouvez pas acquérir des droits nouveaux. La nouvelle loi, si ell est promulguée en l'état, améliorera la retraite RGSS.

Cordialement.
Bernard
Sibylle
Messages : 10
Enregistré le : lun. 23 janv. 2023 16:52

Re: Prévoyance et nouvelle activité

Message non lu par Sibylle »

Merci Bernard pour la clarté et la rapidité de votre réponse.

Travailler n'est donc intéressant (si l'on ne regarde que le plan financier) que lorsque le revenu de la nouvelle activité est supérieur à la prestation de la prévoyance.
J'envisage une activité commerciale en ligne essentiellement, sous forme d'auto-entreprise. Ce choix d'un travail basé à domicile me permettra de continuer à travailler un peu (ou pas du tout ...) dans les périodes médicalement difficiles. Je sais que les revenus de cette activité peuvent donc varier de nuls à assez élevés en quelques ventes du fait du secteur commercial choisi.

La prévoyance peut-elle supprimer complètement ses prestations après plusieurs revenus élevés ? Ou reste-t-elle toujours "en secours" jusqu'à l'âge légal de la retraite ?
Répercute-t-elle sur les mois suivants le montant d'un revenu qui dépasse de beaucoup sa prestation ?
Le montant qu'elle prend en compte est-il bien celui du revenu de la nouvelle activité après les prélèvements sociaux et l'imposition ?
Sans contrat de travail, sans horaires précis, sans possibilité de vérifier que le temps consacré à cette nouvelle activité est au moins égal au quart d'un temps complet, la prévoyance reste-t-elle sur un complément à hauteur de 95% ou passe-t-elle tout de même à 100% ?

Cordialement.
Sibylle
Bernard
Messages : 1950
Enregistré le : dim. 10 mai 2009 12:43

Re: Prévoyance et nouvelle activité

Message non lu par Bernard »

Re: Prévoyance et nouvelle activité
Message par Sibylle » sam. 01 avr. 2023 18:27

Merci Bernard pour la clarté et la rapidité de votre réponse.

Travailler n'est donc intéressant (si l'on ne regarde que le plan financier) que lorsque le revenu de la nouvelle activité est supérieur à la prestation de la prévoyance.
J'envisage une activité commerciale en ligne essentiellement, sous forme d'auto-entreprise. Ce choix d'un travail basé à domicile me permettra de continuer à travailler un peu (ou pas du tout ...) dans les périodes médicalement difficiles. Je sais que les revenus de cette activité peuvent donc varier de nuls à assez élevés en quelques ventes du fait du secteur commercial choisi.

La prévoyance peut-elle supprimer complètement ses prestations après plusieurs revenus élevés ? Ou reste-t-elle toujours "en secours" jusqu'à l'âge légal de la retraite ?
Répercute-t-elle sur les mois suivants le montant d'un revenu qui dépasse de beaucoup sa prestation ?
Le montant qu'elle prend en compte est-il bien celui du revenu de la nouvelle activité après les prélèvements sociaux et l'imposition ?
Sans contrat de travail, sans horaires précis, sans possibilité de vérifier que le temps consacré à cette nouvelle activité est au moins égal au quart d'un temps complet, la prévoyance reste-t-elle sur un complément à hauteur de 95% ou passe-t-elle tout de même à 100% ?

Cordialement.
Sibylle
Bonjour Sibylle,

Travailler est effectivement peu intéressant sur le plan financier (plus de droits nouveaux depuis 2015) sauf en cas d'une reprise importante, en revanche c'est bénéfique sur le plan psychologique.
En cas de dépassement (100 % du salaire net de référence si reprise d'une activité au moins égale au quart du temps complet de sa nouvelle catégorie professionnelle), l'indemnité est réduite voire suspendue durant les périodes d'activité rémunérées,
mais pas supprimée définitivement
. En effet, après cessation ou réduction de l'activité, les versements reprennent.

Cordialement.

Bernard
CIRKA
Messages : 58
Enregistré le : lun. 26 janv. 2015 06:21

Re: Prévoyance et nouvelle activité

Message non lu par CIRKA »

Bonjour Bernard, j'ai relevé cet échange datant de 2021 : cela signifie-t-il que le statut de micro-entreprise et d'auto-entrepreneur est différent ? Qu'au bout du compte il est plus avantageux de se mettre en auto-entrepreneur et que donc les revenus ne sont pas à déclarer à la prévoyance ?

Re: Pension versée par le Retrep
Message par Marie33 » jeu. 25 nov. 2021 11:43

Bonjour Elia, Bonjour Bernard,

Il y a quelques mois, j'ai appelé l'AG2R car je souhaitais donner des cours en tant qu'auto-entrepreneur.

Il m'a été répondu que si j'étais rémunérée par chèque emploi-service, je ne devais pas dépasser une certaine somme par mois.
Par contre, en tant qu'auto-entrepreneur, je n'avais pas besoin de déclarer mes revenus à l'AG2R...


Il vaut donc mieux téléphoner à l'AG2R pour s'assurer de tout cela 😉

Bonne journée à tous !


Re: Pension versée par le Retrep
Message par Bernard » ven. 26 nov. 2021 13:49

Bonjour Elia,

Vous êtes au RETREP ou allez l'être très bientôt, suite à votre mise en invalidité. Vous y resterez jusqu'à 62 ans.
Comme je vous l'ai écrit dans un précédent message, vous pouvez reprendre une activité rémunérée en tant que salariée. La retraite pour invalidité continuera de vous être versée intégralement quel que soit le montant de la rémunération de votre nouvelle activité. En revanche, la Prévoyance réduira le montant de votre indemnité ou la suspendra si le total de vos revenus dépasse 100 % du salaire net de référence et tant qu'il y aura dépassement. Donc, ce que vous a répondu l'AG2R est exact.

Si vous optez pour travailler comme auto-entrepreneur, je pense qu'il n'y aura pas d'impact sur le versement de votre indemnité. Renseignez-vous quand même auprès de l'AG2R, c'est préférable.

Cordialement.
Bernard
Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Ahrefs [Bot], Google [Bot] et 1 invité